Corps sensible : Corps sismographe

Corps paysage, Corps territoire ...

Corps relié.

 

Corps territoires

"A l'heure des brumes, plonge tes mains en la glaise, façonne l'espoir à ta portée..."

Ces mots tirés d'un texte de Xavier Lainé ont été mon point de départ pour une série de portraits .

 

Archétypes ou souvenirs ou entrevus, sur un écran, sur un banc du métro

Semblables par leur fragilité et leur solitude

Etrangement dissemblables

Cherchant un trésor permettant de tenir, irréductible aux discours, ordinairement rebelle

Insaisissable

Au creux de leur corps-territoire, dessins d'intentions, de désirs, d'espoirs :

Corps migrants, en transformation, en devenir.

 

J'ai cherché des trajets mouvants avec des bouts de lichen, des transparences et des opacités.

J'ai fait mes encres de végétaux glanés ou cultivés : noir de galle, brou de noix, laque de garance et de cosmos, elles aussi bougeront dans le temps.

 

15 pièces - encres végétales sur papier arche marouflé , encadré en caisse américaine de 30 par 64 cm

Corps dansant